Les métiers autour du chien: Qui fait quoi?

VETERINAIRE
Les quatre écoles vétérinaires de Lyon (VetAgro Sup), Maisons-Alfort (ENVA), Nantes (ONIRIS) et Toulouse (ENVT) délivrent le diplôme d’État de  vétérinaire.

Les études durent sept ans : deux ans de préparation, puis cinq ans d’école. Les cinq années en école se découpent en huit semestres de tronc commun sanctionnés par le DEFV (di­plô­me d’études fondamentales vété­rinaires), qui confère le grade de master, suivis par deux semestres d’approfondissement dans six voies possibles : animaux de compagnie, animaux de production, santé publique vétérinaire, industrie, recherche, équidés.

Après cette période, les étudiants peuvent soutenir une thèse en vue d'obtenir un doctorat  vétérinaire et exercent la médecine vétérinaire en cabinet ou en clinique. 

ÉDUCATEUR
éduquer
(du latin educare)
Définitions (source Dictionnaire Larousse) :

- Former quelqu'un en développant et en épanouissant sa personnalité.

- Développer chez quelqu'un, un groupe, certaines aptitudes, certaines connaissances, une forme de culture 

- Faire acquérir à quelqu'un les usages de la société : "Où t'a-t-on éduqué pour parler de cette façon ?"

Éduquer signifie transmettre des connaissances, or pour "transmettre" l’accès au langage et au concept sont des conditions incontournables. L'animal n'y a pas accès : l'expression"éduquer" un chien est sans signification, mais elle est utilisée par les  dresseurs pour leur permettre d'éviter le terme "dressage"  . MOTIVATION REELLE : Affirmer, démontrer son pouvoir en contraignant à se soumettre un animal familier - captif- comme le chien. Ce goût du pouvoir se rapporte souvent à un sentiment d'échecs dans différents domaine de la vie personnelle, familiale, professionnelle, sociale. C'est en quelque sorte un thérapie pour le dresseur, une revanche. .


DRESSEUR

verbe transitif conjugaison
(bas latin *directiare, redresser, du latin classique directus, droit)
Terme soigneusement évité par les dresseurs eux-mêmes, qui préfèrent parler d'éducation...
Comme si, en changeant le mot, on changeait la chose..

Définition : dresser (Dictionnaire Larousse)

- Rendre docile un animal, l'habituer à des comportements qu'on exige de lui : Dresser un cheval sauvage.

- Faire acquérir par des exercices répétés un comportement, une aptitude 

- Faire acquérir à quelqu'un, par la contrainte, une discipline : Dresser des élèves.

Un minimum de dressage est bien entendu indispensable,  nous vivons en société et il est bien normal que le chien souhaité par les uns ne soit pas une source de nuisances pour les autres. Cependant le dressage doit être pratiqué avec bienveillance et modération (renforcement positif) et par chaque propriétaire de chien au vu de l'obligation légale faite au propriétaire d’un chien de pouvoir en toutes circonstances être maître de celui-ci.

Quelques heures et une pincée de patience  suffisent à conditionner son chien à obéir aux ordres simples.


L ’obliger à tourner en rond, ainsi que son propriétaire, pendant des semaines revient à considérer que les capacités d’apprentissage du chien se situent à peu près au niveau de celles de l’huître; le temps et l'argent du propriétaire à la valeur d'un souffle de vent.

Quant au terme "rééduquer"?  Nous voici au goulag ? Le chien est-il devenu un détenu dangereux ? 
Un chien qui mord son propriétaire n’adopte en rien un comportement “déviant”. Il y a un déclencheur à cette conduite agressive .

Pourquoi ne pas plutôt essayer plutôt de le comprendre et de le rassurer!

COMPORTEMENTALISTE

La profession de comportementaliste répond à une demande, et une seule : apporter une aide aux propriétaires de chiens lorsque la relation avec leur chien se dégrade. Son rôle consiste à proposer des changements relationnels homme/famille - chien dans le but de modifier le comportement du chien. J'ai créé cette profession en 1986.

L’origine de la dégradation de la relation avec le chien, et des comportements gênants qu'il adopte parfois, venant le plus souvent de l’impossibilité, pour le chien, de s’adapter à une situation qui est, ou qui devient, incompréhensible pour lui ce qui l'empêche donc de produire la réponse adaptée . 

Peut-on le “dresser à comprendre” ? Je ne le crois pas. La réponse à ces situations parfois tendues ne peut pas être le dressage, mais des entretiens avec le propriétaire du chien, pour l'informer, le guider, répondre a ses questions.

Je ne crois pas non plus que plus que le fait de droguer le chien soit totalement efficient. Comme dans le cas de l'humain, les anti-dépresseurs (par exemple le Prozac utilisé a la base chez l'homme, aujourd'hui prescrit aux chiens, (sous une autre appellation, bien entendu !), anxiolytiques, inhibiteurs d'humeurs, stabilisateurs d'humeurs ne permettent QUE l'atténuation ou la disparition des symptômes et en aucun cas la résolution de la cause.

Les comportementalistes sont au propriétaire du chien ce que les psychologues sont à l'homme.

CLUBS

Dans le milieu des clubs, on trouve beaucoup de gens dévoués, passionnés et agissant sans esprit mercantile. Toutefois, cela n’empêche pas les confusions fréquentes entre autorité, hiérarchie, obéissance et soumission.

Mais les responsables de clubs sont dignes d’estime et ne méritent pas le dédain avec lequel on les traite parfois.